Micronutrition : les aliments au top pour notre intestin

Un article intéressant , de top santé , alors que je cherchais comment apporter plus de glutamine dans notre alimentation pour réparer notre barrière intestinale:

Le 18 août 2014 à 11h00 – Mis à jour le 18 août 2014 à 11h00 – par Catherine Cordonnier

Après les petits écarts des vacances, notre ventre nous rappelle souvent à l’ordre ! Petit tour d’horizon des aliments qui vont éviter à votre intestin de trop se mettre en colère avec le Dr Didier Chos, président de l’Institut européen de diététique et de micronutrition.

Au petit déjeuner : des probiotiques et des amidons résistants

Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui permettent de restaurer les propriétés de la flore intestinale et qui contribuent à empêcher la prolifération de germes indésirables. En consommant des aliments qui contiennent naturellement des probiotiques, nous enrichissons notre microbiote .

Quant aux aliments riches en amidons résistants ils permettent de réduire l’inflammation de la paroi intestinale.

Côté menus :

– 1 boisson chaude (thé de préférence) sans sucre ajouté

– Du pain de seigle avec un peu de beurre

– 1 fruit frais de saison

– 1 yaourt enrichi en probiotiques ou un verre de lait fermenté (lait ribot, kéfir…)

Au déjeuner : on n’oublie pas les Omega-3

Toutes les membranes des cellules de notre organisme doivent contenir suffisamment d’omega-3  pour bien fonctionner. Il en est de même pour les membranes des cellules de notre intestin, qui en ont besoin pour avoir une bonne étanchéité.

Côté menus :

– 1 crudité assaisonnée avec une sauce à base d’huile de colza et d’olive avec ail ou oignon frais

– Des féculents (riz, pâtes, quinoa, sarrasin) ou des légumes secs (lentilles, pois chiches, pois cassés, flageolets…)

– De la viande ou du poisson gras (saumon, sardines, maquereaux, hareng)

– 1 fruit ou 1 yaourt riche en probiotiques.

Au dîner : on pense à la glutamine

Viande, poissons, œufs, produits de la mer, légumineuses, épinards, persil et oléagineux (noix, noisettes, amandes…) sont des aliments riches en glutamine. Cet acide aminé joue un rôle dans la synthèse des protéines. Il est également particulièrement utile pour assurer le bon fonctionnement des muqueuses et contribuer à maintenir l’intégrité de la paroi intestinale. Il faut savoir que 90% de la glutamine apportée par l’alimentation est utilisée par l’intestin, notamment pour le bon fonctionnement de son système immunitaire.

Côté menus :

– Des protéines d’origine animale (viande, poisson, œufs)

– Des légumes secs (haricots, pois cassés, lentilles, flageolets, pois chiches)

– Du pain de seigle

– Des légumes cuits. De préférence salsifis, poireaux, cœurs d’artichaut, asperges, topinambours, cardons, champignons, petits pois.

– 1 fruit et/ou 1 yaourt enrichi en probiotiques.

Comment éviter d’irriter votre intestin

– Limitez alcool, tabac et café, qui augmentent les spasmes intestinaux.
– Consommez régulièrement du thé vert et du riz basmati.
– Consommez plutôt des légumes cuits, moins irritants que les crudités pour votre paroi intestinale. Parfaites également, les pommes de terre cuites et refroidies (en salade), le riz et les spaghettis refroidis.
– Consommez régulièrement des aliments riches en amidons résistants, qui aident à réparer la paroi intestinale. Ces amidons ont l’avantage d’améliorer la perméabilité de l’intestin et d’en réduire l’inflammation. Les aliments qui en contiennent le plus sont : les bananes crues peu mûres, les lentilles, les haricots blancs, le pain de seigle, les champignons.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s